top of page

Qu'est-ce que l'IR ?

On entend de plus en plus parler de l'investissement responsable (l'IR) et on assiste à une grande croissance de l'intérêt des investisseurs au cours des dernières années. La raison est bien logique, les statistiques démontrent une meilleure possibilité de rendement ajusté au risque tout en ayant un impact positif à bien des points de vue.


Lorsque l'on parle de l'IR, on fait référence à l'intégration des critères E.S.G. à la gestion de l'investissement. Ces trois critères (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance), sont des enjeux majeurs dans le monde aujourd'hui et on un impact économique important sur les entreprises et les investisseurs. Plusieurs éléments sont analysés par les gestionnaires de portefeuille d'IR, comme par exemple les changements climatiques, la rareté de l'eau, la gestion des matières résiduelles, la rémunération des dirigeants, l'implication sociale, etc.


Comment fonctionne l'IR?


Il n'y a pas de formule ou de "recette" précise pour l'investissement responsable. En général, les gestionnaires utilisent une ou plusieurs stratégies parmi les suivantes :


L'intégration des facteurs ESG


Avec l’intégration des facteurs ESG, le gestionnaire de portefeuille combine les données ESG avec les paramètres financiers traditionnels lors de l’évaluation de la valeur d’une entreprise. Il prend donc en considération des éléments qui ne figurent pas nécessairement au états financiers, comme l'acceptabilité sociale, l'implication dans la communauté, l'impact ou les défis environnementaux, etc. afin de qualifier l'investissement.


Filtrage positif ou négatif


Le filtrage est une stratégie qui cherche à inclure ou exclure certaines industries ou entreprises du portefeuille. Par exemple, un gestionnaire pourrait exclure systématiquement les fabricants d'armes ou les producteurs de pétrole. L'approche par le filtrage positif cherche à inclure les leaders de l'industrie dans le portefeuille. Un gestionnaire qui utilise le filtrage positif pourrait par exemple inclure une société qui évolue dans une industrie polluante, mais qui est chef de file et innovante en matière d'environnement.


L'investissement thématique


Cette approche consiste à investir dans un thème ESG spécifique comme par exemple les énergies renouvelables, l'agriculture durable ou encore le leadership féminin.


L'engagement des actionnaires


Avec cette stratégie, on utilise le pouvoir des actionnaires pour influencer le comportement des entreprises et les inciter à améliorer leurs performances ESG. Cela se fait à l'aide de résolutions d'actionnaires votées par procuration.


L'investissement d'impact


Selon le Global Impact Investment Network, l’investissement d’impact se définit par « des investissements effectués dans des entreprises, des organisations et des fonds avec l’intention de générer un impact mesurable et bénéfique pour la société et l’environnement ainsi qu’un rendement financier. ». Cela pourrait inclure par exemple l'investissement dans les logements abordables ou l'éducation.


L'IR peut aider à réduire le risque et améliorer les performances


Le fait d'ajouter une "couche" d'analyse permet d'avoir une vision plus globale de l'entreprise par le gestionnaire de portefeuille. Certains risques ne sont pas visibles dans les états financiers. L'analyse des critères ESG permet d'évaluer la qualité de la gestion de l'entreprise et ses perspectives à long terme.


Une étude de l’Université Carleton a également révélé que les fonds communs de placement pratiquant l’IR au Canada ont surpassé leurs indices de référence respectifs dans 63 % des cas. La situation était similaire dans d’autres classes d’actifs. Dans cette étude, les fonds communs de placement à revenu fixe et les fonds communs de placement équilibrés ont surpassé leurs indices de référence respectifs dans 67 % des cas.


En résumé, l'IR est là pour resté et prend de plus en plus de place dans les stratégies de plusieurs gestionnaires pour des raisons évidentes. On estime que les actifs d’IR canadiens représentent maintenant 50,6 % du total des actifs sous gestion canadiens, soit une hausse de 37,8 % sur deux ans.


Vous désirez en apprendre plus? Je vous invite à visiter le lien suivant : https://www.mackenzieinvestments.com/fr/products/mackenzie-sri-solutions


Joe Gosselin

Spécialiste en investissement responsable



15 vues
bottom of page