Maximiser le REEE avant la fin de l'année

Nous avons traité dans des articles précédents des différents avantages et stratégies pour optimiser le #REEE (Régime Enregistré d'Épargne-Étude). Les frais de scolarité augmentent constamment et par conséquent, la capacité de profiter de l'éducation post-secondaire est très souvent liée aux moyens financiers. Il est donc important d'en faire une bonne planification.


Rappelons les grandes lignes du REEE :

  • Les contributions peuvent être fait par un parent, un grand-parent ou par un ami de la famille;

  • Un maximum de 2500$ par enfant peut être investi à chaque année dans le REEE;

  • Les cotisations peuvent donner droit aux subventions fédérales et provinciales (Au Québec, de façon générale le total des subventions est de 30%);

  • Le plafond des cotisations est de 50 000$ par enfant;

  • Le maximum de subvention disponible est en général de 10 800$ par enfant;

  • Le rendement est libre d'impôt.

Investir tôt permet d'obtenir plus ! Effectivement, le plus tôt vous investissez, le plus longtemps votre argent profitera de la croissance composée. C'est l'une des raisons principales pour laquelle il est important de maximiser à chaque année le REEE de son enfant.


Si vous n'avez pas utilisé les années antérieures, il est possible de le faire. Toutefois, pour maximiser les subventions, il n'est pas possible de contribuer plus que 5000$ par année (par enfant). Par exemple, si votre enfant a eu 3 ans en 2020 et que vous décidez de mettre en place un REEE avant la fin de l'année, vous pourrez le maximiser en contribuant 5000$ en 2020 (cotisation de 2020 et récupération d'une année) et 5000$ en janvier 2021 (contribution de 2021 et récupération d'une année). Cela aura pour effet de vous donnez droit à 3000$ en subvention, versé au REEE en 2021. Par la suite, les contributions pourront être de 2500$ par année.


L'impact de maximiser le REEE


Afin de tirer profit au maximum du REEE, investir tôt et mensuellement offre l'avantage de recevoir plus rapidement les subventions et de profiter plus longtemps de la croissance composée. Imaginons deux scénarios avec les hypothèses suivantes: Le retrait du REEE débutera lorsque l'enfant atteint l'âge de 18 ans et le taux de rendement projeté est de 4,5%.


Dans le premier scénario, les parents ont décidé de mettre en place le REEE alors que l'enfant avait 4 ans et contribuent à la hauteur de 2500$ / année pendant 14 ans. Ils auront maximisé les subventions (10 800$), contribué 35 000$ et fait un rendement de 16 600$. Cela leur a permis d'accumuler une total de 62 400$.


Dans le deuxième scénario, les parents ont maximisé le REEE dès la première année (année de naissance de l'enfant). Ils ont contribué mensuellement pendant 14 ans afin d'obtenir le maximum de subvention et ont ensuite cessé de contribuer au REEE. Ils auront accumuler 75 700$ pour les études, soit 35 000$ de contribution, 10 800$ de subvention et 29 900$ de rendement.


En investissant le même montant, mais plus tôt, le versement des subventions plus rapidement et la croissance composée ont permis d'accumuler 13 300$ de plus.


Votre conseiller pourra vous accompagner dans la mise en place du REEE et déterminer sa priorité dans votre plan financier. Chaque situation est différente et il est important de bien comprendre et connaitre vos objectifs avant d'intégrer de nouveaux produits ou stratégies à votre plan financier. Contactez-nous pour en discuter.

2 624 vues

Posts récents

Voir tout