Les dons planifiés : Le pourquoi et le comment!

Dernière mise à jour : 5 nov. 2020

J’ai été flatté lorsque Joe m’a demandé d’écrire sur son blogue au niveau de la philanthropie. Je connais Joe depuis quelques années déjà et ses implications au niveau de la philanthropie, ses valeurs humaines, son savoir-être avec ses clients sont des qualités peu communes chez les conseillers en sécurité financière et c’est pourquoi j’ai accepté avec plaisir de collaborer à son blogue.


Je me suis donc demandé qu’est-ce qui pourrait bien être intéressant à raconter….puis, j’ai repensé à la fois, il y a quelques années (mais toujours d’actualité!), où j’ai préparé et animé un « focus group » pour un client qui souhaitait connaitre les perceptions de ses donateurs à propos des dons planifiés. L’exercice nous a permis de valider certaines choses, mais également d’apprendre beaucoup sur les fausses perceptions. Je répète depuis des années qu’en plus de faire la promotion du programme de dons planifiés, les organismes doivent travailler sur l’éducation de la population à la philanthropie et effectivement, la définition des dons planifiés lors du « focus group » allait du don mensuel en passant par le don annuel à une même cause et finalement le legs testamentaire! (Je me permets un petit aparté, un legs est toujours testamentaire, on peut parler de dons testamentaires ou de legs, mais pas de legs testamentaire! C’est un pléonasme… Merci!)


Mais les dons de type planifiés en réalité n’existent pas! Un legs, c’est un don testamentaire, un don de titre est un don de titre, le don d’un produit d’assurance-vie est un don, point! Les dons que l’on appelle de type planifié doivent être définis à l’intérieur d’un programme de dons planifiés.

Les dons de type planifié définis à l’intérieur d’un programme font généralement partie d’une planification financière fiscale successorale et, contrairement aux campagnes annuelles ou aux activités de financement, ce type de dons n’est pas fait avec le revenu courant du donateur, mais, dans la plupart des cas, avec ses actifs. Bien entendu, la création d’un fonds de dotation (au nom du donateur ou autres) peut être créée à partir de revenu courant et devient ainsi le véhicule philanthropique du donateur. C’est comme si un donateur avait sa propre fondation à travers un organisme.


Participer à un programme de dons planifiés devient donc un projet philanthropique pour le donateur. Il faut que le donateur s’approprie son fonds de dotation et en fasse un projet familial!


Trop souvent les responsables de programme de dons planifiés dans les organismes croient qu’il faut maitriser parfaitement les concepts, stratégies financières et fiscales relatives aux dons de type planifiés pour être un bon responsable. C’est comme si, plus les responsables de programme de dons planifiés chez les organismes connaissaient de théories fiscales, meilleurs ils sont!


Bien entendu, il faut connaitre quelques grands principes, être capable de donner quelques exemples d’avantages fiscaux, ou connaitre les principes directeurs d’un don d’assurance-vie, etc., mais ce qui importe pour le ou la responsable du programme de dons planifiés c’est le pourquoi!


C’est la tête qui prend la décision, mais c’est le cœur qui donne!


Il faut placer le donateur au centre des approches. Pourquoi le donateur investirait pour assurer la pérennité de la mission d’un organisme? Quelles sont les orientations à long terme? Pour les organismes, il faut se concentrer sur le relationnel, le pourquoi. Il faut démontrer que les valeurs (tant humaine que monétaire) du donateur cadrent bien avec les projets définis et que sa mémoire sera honorée à travers le programme de dons planifiés de l’organisme.


Comment? Vous savez, j’ai le privilège de côtoyer et de faire des formations pour des fiscalistes, avocats, notaires depuis des années, et si vous saviez comme ils sont compétents! Les stratégies fiscale ou successorale se travaillent avec les professionnels des donateurs. Il ne faut pas se substituer aux professionnels.


Donc à chacun son rôle : les organismes le pourquoi et les professionnels, le comment!

Si vous connaissez un organisme qui a l’intention de démarrer un programme de dons planifiés, n’hésitez pas à me contacter, et pour connaitre tous les avantages fiscaux des divers types de dons, contactez Joe!

Claude Lestage

Consultant sénior en gestion et développement philanthropique

418-951-8167

claude@lestage.qc.ca

lestage.qc.ca


91 vues

Posts récents

Voir tout