Quelques conseils pour gérer l’inflation avec les TIPS

Texte tiré du site de Fidelity Investments.


Points à retenir

  • L’inflation représente une menace pour les détenteurs d’obligations parce que la hausse des prix réduit le pouvoir d’achat des revenus d’intérêt fixes que leur rapportent leurs obligations.

  • Les titres du Trésor protégés contre l’inflation (TIPS) sont des obligations dont les paiements de capital et d’intérêt augmentent avec l’inflation.

  • Les TIPS coûtent habituellement plus cher que les obligations traditionnelles et peuvent perdre de la valeur si l’inflation est plus faible que prévu.

  • Les investisseurs doivent déterminer si l’ajout d’une protection contre l’inflation à l’intérieur de leurs portefeuilles diversifiés peut être approprié.


Après plusieurs dizaines d’années d’inflation quasi inexistante, tout a augmenté ces derniers mois, des automobiles aux ordinateurs. Personne ne peut savoir avec certitude si cette poussée inflationniste se poursuivra – ni pendant combien de temps – mais les investisseurs avisés savent que les hausses de prix peuvent rendre les obligations assorties de paiements d’intérêt fixes moins intéressantes. Les obligations comportent habituellement une série de paiements d’intérêt fixes qui représentent un pourcentage de la valeur nominale de l’obligation. Lorsque l’inflation s’accélère et que les prix montent, le pouvoir d’achat des paiements d’intérêt diminue, c’est-à-dire que ces revenus fixes permettent d’acheter moins de biens.


Pour aider à réduire le risque que représente l’inflation pour les détenteurs d’obligations, le Trésor américain a créé les titres du Trésor protégés contre l’inflation (TIPS) en 1997. Ces obligations sont conçues pour que les paiements d’intérêt augmentent parallèlement à l’inflation. Elles sont assorties de différentes échéances : 5 ans, 10 ans et 30 ans.


La protection contre l’inflation des TIPS comporte toutefois un prix. En effet, ces obligations sont plus chères que les obligations du Trésor traditionnelles, et un prix plus élevé signifie aussi un taux plus faible. Par exemple, au 1er juillet 2021, les TIPS à 5 ans offraient un taux de -1,69 %, contre 0,59 % pour les obligations du Trésor à 5 ans.


Mais à quoi bon acheter une obligation du Trésor qui offre un taux comparativement plus bas, voire négatif? Les investisseurs qui anticipent une hausse de l’inflation pourraient répondre qu’il vaut mieux accepter des taux plus bas aujourd’hui en échange de paiements de capital et d’intérêt plus élevés plus tard.


Indexation des TIPS sur l’inflation


Les taux des TIPS varient selon leur montant de capital courant. Lorsque l’inflation s’accroît, le capital des TIPS est rajusté à la hausse, et les paiements augmentent en conséquence. Prenons un exemple hypothétique pour comprendre comment cela fonctionne.


Cet exemple est fourni à des fins d'illustration seulement et ne représente pas le rendement d’un titre donné. L’investisseur doit considérer son horizon de placement actuel et prévu au moment d’investir, ce qui n’est pas nécessairement pris en compte dans l’illustration. Le taux de rendement prévu utilisé dans cet exemple n’est pas garanti.


Risques des TIPS


En plus d’offrir une protection contre l’inflation, les TIPS comportent un risque de défaillance très faible étant donné qu’ils reposent sur la bonne foi et le crédit du gouvernement américain. Ils ne protègent pas pour autant les détenteurs contre tous les types de risques. En effet, si l’inflation se transforme en déflation et que l’indice des prix à la consommation devient négatif, les paiements de capital et d’intérêt des TIPS seront rajustés à la baisse, et l’investisseur pourrait regretter de ne pas avoir investi plutôt dans des obligations traditionnelles. L’investisseur peut aussi enregistrer une perte en chiffres réels s’il achète un TIPS assorti d’un taux réel négatif et qu’il le conserve jusqu’à l’échéance. Cela peut se produire même si l’inflation s’accélère suffisamment pour que le taux nominal de l’obligation devienne positif, parce que le rendement total d’un TIPS ne peut jamais dépasser le taux d’inflation.


Comme les obligations du Trésor traditionnelles, les TIPS comportent un risque de taux d’intérêt, ce qui veut dire que lorsque les taux d’intérêt montent, leur valeur marchande est appelée à diminuer. D’ailleurs, les TIPS peuvent être plus sensibles aux variations des taux d’intérêt que les obligations du Trésor traditionnelles de même échéance. Le risque de taux d’intérêt peut être géré en détenant plusieurs TIPS individuels jusqu’à l’échéance, comme pour une obligation échelonnée. Si les TIPS sont conservés jusqu’à l’échéance, le montant le plus élevé entre le capital rajusté et le capital initial est remboursé au détenteur.


Taux d’inflation neutre


Une façon pour les investisseurs de déterminer s’il est plus avantageux de détenir des TIPS ou des obligations du Trésor traditionnelles dans leur portefeuille consiste à établir ce qu’on appelle le taux d’inflation neutre. Il s’agit du taux d’inflation auquel un TIPS et une obligation du Trésor traditionnelle de même durée produiront le même rendement corrigé de l’inflation à l’échéance. Par exemple, si au 1er juillet 2021 une obligation TIPS à 5 ans offre un taux de -1,69 % et une obligation du Trésor traditionnelle à 5 ans, un taux de 0,59 %, le taux d’inflation neutre des obligations à 5 ans sera de 2,28 %. Si l’inflation réelle dépasse le taux neutre par la suite, le rajustement du TIPS permettra d’obtenir un rendement réel plus élevé que l’obligation traditionnelle. Par contre, si l’inflation diminue sous le taux neutre, l’obligation traditionnelle rapportera un meilleur rendement.


 

Tout placement effectué dans un fonds commun de placement, un FNB ou une stratégie de répartition de l’actif peut donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion, des frais de courtage et des charges. Veuillez lire le prospectus du fonds commun de placement ou du FNB avant d’investir, car il contient des renseignements détaillés sur le placement. Les fonds communs de placement et les FNB ne sont pas garantis. Leur valeur est appelée à fluctuer fréquemment, et les investisseurs pourraient réaliser un profit ou subir une perte. Le rendement passé pourrait ou non être reproduit.


Les énoncés aux présentes sont fondés sur des renseignements jugés fiables et sont uniquement fournis à titre informatif. Si ces renseignements reposent sur de l’information provenant, en tout ou en partie, de tiers, il nous est impossible de garantir qu’ils sont en tout temps exacts, complets et à jour. Ils ne peuvent être interprétés comme des conseils en placement ni comme des conseils d’ordre juridique ou fiscal, et ils ne constituent ni une offre ni une sollicitation d’achat. Les graphiques et les tableaux sont uniquement présentés à titre d’exemple et ne visent pas à refléter les valeurs ni les rendements futurs d’un placement dans un fonds ou dans un portefeuille, quel qu’il soit. Toute stratégie de placement doit être évaluée en fonction des objectifs de placement et de la tolérance au risque de l’investisseur. Fidelity Investments Canada s.r.i., ses sociétés affiliées et les entités qui lui sont apparentées ne peuvent être tenues responsables de quelque erreur ou omission éventuelle ni de quelque perte ou dommage subi.


De temps à autre, un gestionnaire, analyste ou autre employé de Fidelity peut exprimer une opinion sur une société, un titre, une industrie ou un secteur du marché. Les opinions exprimées par ces personnes représentent un point de vue personnel à un moment donné et ne constituent pas nécessairement celles de Fidelity ou d’autres personnes au sein de l’organisation. Ces opinions sont appelées à changer à tout moment en fonction de l’évolution des marchés et d’autres facteurs, et Fidelity décline toute responsabilité en ce qui a trait à la mise à jour de ces points de vue. Ceux-ci ne peuvent être considérés comme des conseils en placement ni comme une indication de l’intention de négociation visant tout Fonds Fidelity, car les décisions de placement relatives à un Fonds Fidelity sont prises en fonction de nombreux facteurs.


Certaines déclarations formulées dans ce commentaire peuvent contenir des énoncés prospectifs de nature prévisionnelle pouvant inclure des termes tels que « prévoit », « anticipe », « a l’intention », « planifie », « croit », « estime » et d’autres expressions semblables ou leurs versions négatives correspondantes. Les énoncés prospectifs s’appuient sur des attentes et prévisions visant des facteurs généraux pertinents liés à la situation économique, au contexte politique et aux conditions du marché, comme les taux d’intérêt, et supposent qu’aucun changement n’est apporté au taux d’imposition en vigueur ni aux autres lois ou législations gouvernementales applicables. Les attentes et les prévisions à l’égard d’événements futurs sont intrinsèquement soumises, entre autres, à des risques et incertitudes parfois imprévisibles, et peuvent, par conséquent, se révéler incorrectes à l’avenir. Les énoncés prospectifs ne sont pas une garantie des rendements futurs, et les événements réels pourraient être substantiellement différents de ceux anticipés ou projetés dans les énoncés prospectifs. Certains éléments importants peuvent contribuer à ces écarts, y compris, notamment, les facteurs généraux liés à la situation économique, au contexte politique et aux conditions du marché en Amérique du Nord ou ailleurs dans le monde, les taux d’intérêt et de change, les marchés boursiers et les marchés des capitaux mondiaux, la concurrence commerciale et les catastrophes. Vous devez donc éviter de vous fier indûment aux énoncés prospectifs. En outre, nous n’avons pas l’intention de mettre à jour ces énoncés par suite de l’obtention de nouveaux renseignements, de la concrétisation d’événements futurs ou pour toute autre raison.


Les fonds de placement peuvent être assortis de commissions, de frais et de charges. Veuillez lire le prospectus ou la notice d’offre d’un fonds et consulter un conseiller en placements avant d’investir. Les fonds ne sont pas garantis, leur valeur est appelée à fluctuer fréquemment et les investisseurs pourraient réaliser un profit ou subir une perte. Le rendement passé pourrait ou non être reproduit.

Veuillez lire notre politique de confidentialité. En utilisant notre site Web ou en ouvrant une session, vous consentez à l’utilisation de témoins, telle qu’elle est décrite dans notre politique de confidentialité.

Ce site est réservé aux personnes qui résident au Canada. Les fonds communs de placement et les FNB commandités par Fidelity Investments Canada s.r.i. ne peuvent être vendus que dans les provinces et territoires du Canada.


73 vues

Posts récents

Voir tout